L’air est essentiel pour la survie de tous les êtres vivants. Comme l’eau, le gaz naturel et l’électricité, l’air comprimé procure de l’énergie. En industrie, il est utile en tant que matière première dans des procédés alimentaires et pour produire de l’oxygène, d’argon ou d’azote. Sa production se fait par des techniques bien définies. Elle nécessite l’utilisation des types différents de compresseur d’air et d’un réservoir d’air comprimé.

L’intérêt de l’air comprimé

L’air comprimé occupe une place très indispensable dans le secteur industriel. Comment le produit-on ? On comprime l’air prélevé de l’atmosphère avec un compresseur. Après, on le garde sous pression. Avec cette technologie, on bénéficiera de plusieurs avantages. Vous pouvez gonfler votre piscine pneumatique ou les pneus de votre voiture. Les sapeurs-pompiers l’utilisent pour charger des bouteilles avant une plongée aquatique. Les compresseurs ont leur place, même dans les milieux sportifs. Sur le marché, il existe des compresseurs portatifs qui permettent à gonfler des dizaines de ballons en un temps record. Certains modèles sont conçus pour des usages industriels ou professionnels. Des constructeurs des véhicules poids lourds ou des locomotives s’usent de l’air comprimé pour faire marcher leur système de freinage. Dans la conception des matériaux de fraisage, l’air comprimé est l’élément dominant pour démarrer des groupes électrogènes et pour faire fonctionner des machines-outils. Les industries agroalimentaires recourent aussi au compresseur industriel. Ils se servent de cet équipement pour rejaillir des bulles dans les productions de certains produits. Pour plus de détails, veuillez visiter ce site www.spienergie.fr

Les différentes catégories de compresseur 

Le compresseur joue un rôle primordial dans la manipulation des pressions. En général, on a conçu le compresseur à air pour comprimer les gaz. Il existe deux modèles différents de compresseur. Il y a les compresseurs rotatifs qui se déclinent en compresseur avec une palette, puis en compresseur à spirale et en compresseur à vis ou à lobe. Ces diversités de compresseurs rotatifs ont chacun leurs propres caractéristiques. Leur trait commun se trouve en présence d’un système rotatif qui a pour rôle de comprimer l’air. Sur le marché, les compresseurs à palettes sont parmi les plus demandés et les plus recherchés. La deuxième catégorie est le compresseur à piston. En raison de son adaptabilité et de son rendement, les professionnels l’ont prisé aussi. Ce type se présente sous deux formes. La première est un compresseur à piston à simple effet. Il se distingue par une compression d’air qui se passe sur une unique facette du piston. Dans le cas où la compression se fait des deux côtés du piston, il s’appelle compresseur à piston à double effet. 

Le mécanisme d’un compresseur à air

Un compresseur à air marche d’une manière très simple. En comprimant l’air, son volume diminue tandis que sa pression augmente. C’est en fonction du niveau de performance du piston qu’on parviendra à stocker plus d’air. Le piston alternatif est le plus utilisé dans le domaine des compresseurs. Avec ce piston, l’air est comprimé directement à l’intérieur de la cuve compresseur. Le plus souvent, un compresseur d’air est alimenté par du gaz ou de l’électricité selon le modèle. La majorité des compresseurs sont munis d’un réservoir, destiné à emmagasiner l’air. Ainsi, on peut l’utiliser plus longtemps. La différence de pression dans le cylindre engendre une aspiration. Une fois que la soupape est ouverte, cette dernière attire l’air de l’extérieur vers l’intérieur. Lorsque le piston remonte, l’air qui se trouve à l’intérieur du cylindre est comprimé. La soupape d’évacuation s’ouvre et la soupape d’aspiration se ferme. L’air comprimé est refermé dans le réservoir en augmentant la pression. Le compresseur à double piston fonctionne comme celui d’un compresseur à simple piston. La seule différence, il porte des soupapes de sécurité et de soupape de décharge. Afin d’empêcher l’explosion du réservoir, chaque compresseur est équipé d’un commutateur pour interrompre le fonctionnement du moteur.