Plusieurs entreprises décident aujourd’hui de sous-traiter une partie de leurs activités. En fait, la sous-traitance est devenue une grande pratique répandue grâce aux différents avantages qu’elle offre au client ou encore donneur d’ordre. La sous-traitance industrielle apporte cependant des solutions adaptées permettant de répondre aux exigences en matière de rentabilité ainsi qu’aux avancées technologiques. Pourtant, cet accompagnement peut présenter quelques limites à ne pas négliger. Mais, c’est quoi exactement la sous-traitance industrielle ? Pourquoi se faire accompagner dans celle-ci ? Et quels sont les diverses possibilités de sous-traitance ?

Sous-traitance industrielle, c’est quoi ?

La sous-traitance industrielle consiste généralement à ce qu’une entreprise plutôt appelée comme donneur d’ordres ordonne la réalisation d’une ou plusieurs opérations à une certaine entreprise de sous-traitant. Ces opérations peuvent cependant concerner l’élaboration, la conception, la fabrication ou la maintenance du produit.

La sous traitance usinage est donc un contrat passé entre le sous-traitant et l’entrepreneur. En effet, un chef d’entreprise peut parfaitement confier toute ou encore une partie de l’exécution même d’un certain contrat d’entreprise dans lequel il a fait un engagement avec le maitre d’ouvrage à un sous-traitant. Ainsi, le sous-traitant et l’entrepreneur ont conclu un véritable contrat ayant comme objet la réalisation d’une ou de plusieurs opérations. Ces dernières sont donc déterminées par les deux parties et concernent généralement un cycle de production déterminé. Les deux parties sont tenus de bien respecter les différents engagements dans le contrat. Pour cela, le sous-traitant est sous la responsabilité même du donneur d’ordre. Il ne doit donc pas réaliser d’autres tâches que celles qui lui ont été attribués dans le contrat.

Par ailleurs, il existe différentes catégories de sous-traitance industrielle. Il y a par exemple l’étude et conception, l’emballage et conditionnement, la fonderie et travaux de presses, etc. En réalité, l’accompagnement en sous-traitance industrielle est essentiel dans une entreprise car il apporte plusieurs avantages.

Pourquoi se faire accompagner pour la sous-traitance industrielle ?

Face aux différentes nouvelles exigences du marché ainsi qu’à la forte concurrence qui règne généralement dans le secteur manufacturier, plusieurs entreprises ont recours à la sous-traitance industrielle. En fait, ces entreprises optent pour cette solution dans le but de réduire leurs coûts de production, mais aussi d’accroître ou répondre à une demande encore plus importante. En principe, une certaine entreprise décide de recourir à la sous-traitance quand elle veut bénéficier d’une main-d’œuvre beaucoup moins chère. C’est également le cas lorsqu’elle ne dispose pas de savoir-faire et aussi des technologies requis pour la production.

Par ailleurs, cette solution permet également d’optimiser de façon stratégique les ressources. Le recours à celle-ci apparaît évident quand vous voulez analyser la mission fondamentale de l’entreprise. Externaliser le reste des opérations et réaffecter les ressources dites nouvellement libérées vous permet plus de profitabilité. Puis, elle permet aussi de suivre le train de l’innovation. Suivre le rythme des avancées technologiques ainsi que de rester compétitives dans l’environnement actuel sont alors de grands enjeux permanents pour les entreprises industrielles. La sous-traitance apparaît telle une solution alliant rentabilité et efficacité. Elle évolue progressivement vers différents partenariats technologiques afin de permettre à l’entreprise de répondre aux éventuels besoins constants en matière de créativité.

Diverses possibilités de sous-traitance industrielle

Dans le contexte actuel, toutes entreprises à la recherche de sous-traitants ont deux solutions : les appels d’offres ou encore la prospection. Ces deux options s’avèrent parfois très coûteuses et ne garantissent pas la qualité de l’accompagnement à naître. Cependant, il existe diverses possibilités de sous-traitance industrielle. L’entreprise donneur d’ordres peut s’adresser à un regroupement d’entreprises afin de réduire significativement les dépenses liées à la phase de recherche du sous-traitant. Cela peut donc représenter quelques intéressantes économies pour cette entreprise, mais également un avantage comparatif vis-à-vis de la concurrence.

D’ailleurs, confier la réalisation de certaines opérations à un regroupement de sous-traitants vous permet de profiter des atouts d’un réseau de professionnels. C’est un critère à prendre en compte lors du choix de sous-traitant.

Limites de la sous-traitance industrielle

L’accompagnement pour la sous-traitance usinage présente de nombreux avantages pour l’entreprise donneuse d’ordres. En effet, celui-ci permet de réduire les coûts de production, d’accroître sa productivité, de profiter de l’expertise et de savoir-faire précis, et pour une optimisation stratégique des ressources.

Pourtant, la sous-traitance industrielle peut avoir certaines limites considérables à ne pas négliger. Celle-ci relie donc l’entreprise donneuse d’ordre à une autre preneuse d’ordre. Cette dernière est alors le sous-traitant qui doit se conformer aux directives données prévus dans un cahier de charge par la première. Cependant, le sous-traitant ne doit pas du tout dépasser cette limite. Les travaux industriels que le sous-traitant réalise sont uniquement ceux que l’entreprise donneuse d’ordre lui a confiés. Cela peut donc concerner la conception, la fabrication, la maintenance l’élaboration ainsi que la mise en œuvre du produit. Ce dernier est donc fabriqué par le preneur d’ordre au nom ainsi que pour le compte exclusif de l’entrepreneur appelé donneur d’ordre.