Dans le secteur industriel, la production de l’air comprimé est une tâche prioritaire sur tous les processus de production. Dans la plupart des cas, l’installation d’un compresseur industriel varie selon les usines et leurs fabrications. En plus, la mise en marge de compresseurs nécessite à la fois une expertise de professionnel et le suivi périodique. Dans ce cas, la maintenance est plus que fondamentale pour éviter toutes sortes d’encombrements. Comment parvenir alors à une bonne maintenance de compresseur dans le lieu industriel et quel expert faut-il faire appel pour les tâches relatives.

Maintenance industrielle adaptable : quel expert faut-il recourir ?

La production d’air comprimé est incontournable, quelle que soit l’activité industrielle. En plus, la maintenance de compresseurs industriels qui produit de l’air comprimé est également une lourde tâche, car dans la majorité des cas, les moteurs producteurs d’air comprimé fonctionnent quasiment en permanence. Les éléments qui devront faire l’objet d’une maintenance régulière sont les centrales d’air comprimé, les sécheurs frigorifiques, les compresseurs, les différents filtres et les accessoires auxiliaires. En effet, le sous-fonctionnement de ces éléments peut impacter la productivité d’une entreprise, la qualité de ces produits finaux et de ce fait la rentabilité en général.

En effet, la maintenance industrielle devrait s’adapter aux contraintes de chaque industrie, puisque les machines fonctionnement en moyenne 9 000 heures par an. Dans ce cas, faire appel aux techniciens polyvalents est nécessaire. Le domaine de maintenance de compresseur exige également un audit industriel bien élaboré qui peuvent assurer par des spécialistes en la matière pour évaluer les travaux à réaliser et afin d’estimer le coût de la maintenance. Dans ce cas, recourir au prestataire expérimenté et honnête est primordial. Pour plus d’informations, découvrir les travaux relatifs liés à la maintenance d’air comprimé industrie.

Pourquoi la maintenance industrielle est-elle importante ?

Selon le type de compresseur et de l’air comprimé, l’audit industriel peut varier, il existe des compresseurs qui produisent seulement des gaz neutres ou vides ou également un gaz spécifique utilisé dans un processus de fabrication spécifique comme le compresseur d’oxygène utilisé dans le domaine sanitaire. Le suivi de ces matériels nécessite une qualification particulière. En plus, dans certains cas, le spécialiste de maintenance et de l’installation initiale peut être différent.

Dans ce cas, les matériels adoptés en matière de compresseurs sont également différents. Certains utilisent par exemple les compresseurs pneumatiques, d’autre électrique ou compresseurs à vis. Les industries ont ouvré dans de secteur particulier comme l’aéronautique défense, spatiale, agroalimentaire, métallurgique ou autres dans ce cas l’audit industriel est d’une importance majeure. Il faut de ce fait s’adapter à la motorisation industrielle de l’entreprise bénéficiaire pour leur proposer une maintenance satisfaisante.

Quels sont les travaux de maintenance industrielle ?

En général, les travaux de maintenance de compresseur industriel sont axés sur quatre niveaux. Le premier niveau consiste à vérifier la maintenance de paramètres de pression dans les supports de conduite. La vérification concerne le débit de pression et la température nécessaire selon chaque production.  Ensuite, les techniciens chargés de la maintenance industrielle devraient assurer au bon état de marche les supports de filtration (huile et d’air) et changer en cas de besoins les consommables. Au troisième niveau, les organes de régulation tout comme le filtre séparateur devront faire l’objet d’une maintenance régulière, car ces deux éléments font partie de l’organe délicat pour produire de l’air comprimé.

Enfin, les travaux de rechange de pièces de compresseur sont très importants en cas de mise en niveau, soit les éléments de compression du modèle standard ou d’autres éléments plus performants. En principe, ces travaux sont imposés à toutes les usines qui utilisent un compresseur industriel qui fonctionne plus de 20 000 heures à 40 000 heures. Par contre, les industries qui n’ont pas encore atteint cet intervalle de fonctionnement sont invité à effectuer un audit maintenance industrielle est toujours nécessaire.

Décrochez un bon du contrat de maintenance industrielle

Les termes du contrat en air comprimé industrie varient selon les besoins du demandeur et la durée d’intervention de l’expertise. Les clients peuvent conclure un contrat à temps partagé, mais ils peuvent également établir un contrat à long terme. Dans tous les cas, le l’objectif vise la pérennité de système de production du bénéficiaire. De ce fait, effectuer un inventaire pour dresser une estimation du coût est toujours au premier plan.

En plus, les contrats de prestation de maintenance industrielle sont régis par des textes juridiques qui touchent par exemple la taxe sur la pollution. Il faut de ce fait décrocher un contrat qui répond à ces références. Le contrat devrait également considérer la clause commerciale. Autrement dit, le coût et le tarif selon le type d’intervention doivent être munis d’un devis clair et détaillés. Tout en mentionnant par exemple les garanties offertes par les spécialistes, leur niveau d’assistance, etc.