Les ingénieurs en bureau d’études mécanique interviennent dès lors qu’une idée demande à être concrétisée ou qu’un objet requiert des améliorations techniques. Pièce maîtresse d’une future réalisation, le cahier des charges est d’une importance capitale car il sera le canevas à suivre tout au long du suivi du projet.

Le contenu du cahier des charges

Dans un premier temps, l’entreprise ou le particulier contacte un bureau d’études mécaniques pour exposer son idée du point de vue technique. Une première approche est alors élaborée notamment la faisabilité du projet et son bien-fondé, mais aussi la cible du nouveau produit, les futurs usagers. Si ceci est acquis, le cahier des charges fonctionnel ou Cdcf est alors construit.

Maître d’ouvrage et maître d’œuvre échangent alors sur l’idée de base, sa conception et tous les impacts éventuels sur l’entreprise et l’environnement. Le plus important étant d’anticiper les questions à venir. Toutes les contraintes sont évoquées : techniques, règlementaires, et bien sûr budgétaires. Lors de cette approche du produit, toutes les phases sont détaillées. Ainsi, son étude, sa réalisation, sa distribution, son utilisation et sa fin de vie sont minutieusement étudiées. De même, est établi un calendrier précis d’interventions des divers protagonistes.

Pour réaliser correctement cette étape, certains bureaux d’études mécaniques utilisent le diagramme pieuvre. Le produit ambitionné est posé au centre est, autour de lui, sont placées toutes les fonctions auxquelles il doit répondre : les normes, la sécurité, le prix, l’impact environnemental, le public cible, l’esthétisme éventuellement …

Vient ensuite l’étape purement technique réalisée en collaboration étroite avec les dessinateurs et les ingénieurs. La concrétisation du projet se fait à travers leurs propositions et leurs choix de tels ou tels composants. Plusieurs propositions sont ainsi généralement élaborées avec chacune ses avantages et ses contraintes.

Le cahier des charges a plusieurs usages. Outre les caractéristiques techniques purement dédiées au projet, s’ajoutent toutes les mentions relatives à la sécurité des personnes et des biens, aux assurances, aux conditions de paiement et aux pénalités, au planning, aux missions des divers intervenants et à leurs compétences, aux critères techniques tels que les matériaux à privilégier, et des éventuelles conditions de confidentialité par exemple.

La rédaction d’un cahier des charges peut paraître rébarbative et fastidieuse. C’est pourtant une phase nécessaire qui fait gagner un temps considérable tout au long du projet. Réalisé correctement, il aura pris en compte toutes les contraintes à tous les niveaux de réalisation du produit. Les différentes étapes étant toutes liées entre elles, il s’agit même d’un riche travail de management puisque tous les corps de métier sont mis à contribution pour un même objectif. De plus, si la méthodologie est parfaitement respectée, il garantit indéniablement un gain budgétaire puisqu’il a un impact direct sur les phases de développement et d’industrialisation alors largement anticipées.

Les différents intervenants

Les bureaux d’études mécanisés interviennent dans des domaines divers tels que l’automobile, la fourniture de bureau, les sports extérieurs, la robotique, le domaine médical, l’agroalimentaire, l’horlogerie de luxe … Lorsque la faisabilité d’un projet est avérée, toute une équipe est sollicitée.

Ainsi, commerciaux, calculateurs, projeteurs et dessinateurs allient leurs compétences propres pour mener à bien la réalisation du projet. Mais, le chef d’orchestre est l’ingénieur qui veille de la conception au produit fini et à sa commercialisation. Certains bureaux d’études regroupent des professionnels spécialisés en mécanique, informatique ou ergonomie.

Le choix d’un bureau d’études mécaniques

TFL-solutions propose une équipe de professionnels à l’écoute et disponible, prête à relever les défis que constitue la réalisation d’un nouveau produit. Dans cette jeune entreprise créée depuis une dizaine d’années, dessinateurs, ingénieur et commerciale mettent tout en œuvre pour fournir un produit fini de qualité, correspondant en tous points à la demande du client. Leurs domaines de prédilection sont l’amélioration de machines existantes, la conception de machine, d’outillage ou de produit. Spécialisée en ingénierie mécanique, cette société se penche aussi sur la mécatronique qui allie mécanique et électronique. De même, leurs compétences ne sont plus à démontrer dans le calcul et le dimensionnement de structures.

Riche de solides expériences et très à l’aise avec la conception assistée par ordinateur ou CAO, les dessinateurs de TFL-solutions se déplacent même, à la demande des entreprises, sur site, pour aider en cas de pic d’activité par exemple.