Dans de nombreux secteurs d’activité comme la production industrielle, l’agro-alimentaire ou le commerce, l’impression d’étiquettes tient une grande place. Afin de réduire les couts des dépenses, il est plus judicieux d’acheter sa propre imprimante. Le matériel le plus sûr et le plus efficace dans ce cas, c’est l’imprimante thermique.

Opter pour une imprimante d’étiquettes thermique

 N’importe quel distributeur de matériels de ce genre vous affirmera que seule une imprimante thermique est efficace pour une solution d’étiquettes adhésive destinée à l’inventaire. Dans quel sens ? Tout simplement, car le papier est plus sensible à la chaleur ainsi, sa vitesse d’impression est assez rapide et l’impression est bien plus résistante.

Quel modèle choisir ?

Sur le marché, il existe deux types d’imprimantes thermiques : l’imprimante thermique directe et l’imprimante à transfert thermique.

Le premier modèle fonctionne comme suit : le papier passe sur une tête équipée de résistances électriques qui imprime les codes-barres ou les numéros d’inventaire. Généralement, ce matériel emploi des consommables assez coûteux, ce qui ne présente pas un grand avantage. Par ailleurs, la durée des impressions n’est pas très longue dans la mesure où une exposition à la chaleur ou à la lumière noircit le papier. Ainsi, cette méthode d’impression n’est pas très conseillée pour la création d’étiquettes adhésives.

L’idéal pour une impression d’étiquettes de qualité est d’opter pour une imprimante à transfert thermique. Comme le précédent procédé, il utilise une tête thermique pour imprimer les étiquettes, mais en plus, il est muni d’un film d’encrage sensible à la chaleur. C’est sur ce dernier que vont être déposés les imprimés de codes-barres qui seront, par la suite, transférés vers un rouleau d’étiquettes intact. Le film d’impression est généralement noir et non recyclable. Le résultat sera meilleur surtout si le support est en polyester ou en polyéthylène. Ce type de procédé à transfert thermique permet une impression de textes, de logo, d’image, de code-barre et également des informations 2D ou même 3D.

Options et accessoires disponibles

Posséder sa propre imprimante d’étiquettes est une chose, mais optimiser leur production en est une autre. Pour cela, il vous faudra également intégrer des options supplémentaires à vos équipements afin d’avoir un résultat plus rapide et plus fiable.

Vous pouvez par exemple opter pour un logiciel d’étiquetage professionnel, adapté à Windows, pour la création de vos imprimés. Le plus important est de trouver le bon logiciel adapté à votre imprimante industrielle. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

Par ailleurs, si vous envisagez d’acquérir une imprimante thermique industrielle, l’idéal est de choisir un modèle avec une option de connectivité sans fil ou Bluetooth. En outre, vous pouvez également choisir entre une imprimante portable ou une imprimante de bureau. Avant de prendre votre décision, assurez-vous que le modèle qui vous plaît est pratique pour votre secteur d’activité.