Dans notre entourage, nous avons tous déjà entendu un cousin, un oncle ou un ami parler de son job d’été en tant que manutentionnaire. Au-delà d’une simple activité temporaire, la manutention est un réel métier, pratiqué au quotidien par de nombreux professionnels. Définition, risques pour la santé, appareils professionnels… apprenez-en plus sur ce métier physique intense.

Définition et usages

La manutention est une activité professionnelle qui consiste à porter et déplacer des marchandises d’un point A à un point B. Les travailleurs qui la pratique sont appelés manutentionnaires. Ils travaillent généralement dans des usines, des entrepôts ou des magasins, dans lesquels il faut au quotidien manipuler des charges.

Cette activité est notamment répandue dans des secteurs comme l’industrie agroalimentaire, le transport de marchandise ou la vente.

Quels risques sont liés à la manutention ?

Le fait de transporter des marchandises toute la journée est un travail intense pour le corps humain. Il demande d’avoir une bonne forme physique. En effet, ce sont à la fois les bras, les jambes mais aussi le dos et les pieds qui fonctionnent de concert pour effectuer cette tâche. La manutention n’est donc pas sans risque pour la santé.

De la fatigue physique et un risque de TMS

Il n’est pas rare de voir apparaître des signes de fatigue physique réguliers chez les manutentionnaires. Douleurs dans le dos, malaises, crampes… sont très souvent constatés. Dans des cas plus poussés, on diagnostique même des troubles musculosquelettiques (TMS) chez des professionnels qui pratiquent la pratique. Des lésions importantes qui font souvent l’objet d’une indemnisation par la Commission Santé Sécurité au Travail (CSST).

Comment pallier à ces risques ?

Pour garantir de meilleures conditions à ceux qui pratiquent cette activité professionnelle ils existent de nombreux appareils.

Le rôle des appareils de manutention

Ils sont destinés à faciliter un type de tâche précise. Si le manutentionnaire doit transporter un colis sur plusieurs mètres, il pourra utiliser un appareil dédié pour l’y aider. Autre exemple, s’il doit évacuer des déchets, un objet dédié pourra l’aider à les centraliser et à les déverser à un endroit donné.

Vous l’aurez compris, les appareils de manutention sont là pour soulager le travail des travailleurs et prévenir les dégradations physiques que leur activité peut engendrer. Une bonne manière de préserver leur santé physique, d’améliorer leurs conditions de travail et donc de favoriser les performances de l’entreprise.

Choisir les bons appareils de manutention

Il existe une large gamme de produits pouvant aider les professionnels de la manutention dans leur travail quotidien. En voici les principaux.

  • Les chariots de manutention : il s’agit de grands chariots facilement tractables pouvant recevoir une charge jusqu’à 1200kg. Ils permettent ainsi le transport d’objets sur roulette, évitant l’acheminement à la main.
  • Les diables : des outils pratiques pour aider au transport de colis de petites et moyennes tailles. Ils peuvent accueillir des charges jusqu’à 300kg.
  • Les bennes : les bennes de manutention sont des éléments indispensables pour faciliter l’évacuation de déchets. Montées sur roulettes elles sont faciles à déplacer. Elles sont également auto-basculantes et permettent donc un déversage facile.
  • Les remorques industrielles : remorques tractables ou chars à bras, ces appareils dotés d’au moins un plateau et un timon, sont parfaits pour transporter manuellement ou à l’aide d’un engin motorisé des charges jusqu’à 8 tonnes.
  • Les rouleurs et plateaux roulants : ces objets simples et peu encombrants, constitués d’un plateau et de roulettes sont très adaptés au déplacement occasionnel de matériel.
  • Les transpalettes : comme leur nom l’indique, ces appareils sont dédiés au transport de palettes. Un système intégré au timon permet le levage facile et le transport avec effort modéré.
  • Les gerbeurs : version améliorée des transpalettes, les gerbeurs facilitent le déplacement de charges lourdes grâce notamment à un système de fourches.