Dans le domaine du sertissage industriel, les méthodes d’assemblage les plus efficaces sont le rivetage et l’auto-poinçonnage. Ce sont deux procédés qui consistent à fixer deux pièces sans pour autant passer par la soudure. Découvrez dans cet article la différence entre ces deux techniques afin de les employer à bon escient.

Sertissage industriel, quelle définition ?

 Dans le domaine de l’assemblage de pièces industriel, le sertissage est l’une des techniques les plus fréquentes puisqu’il offre une fixation résistante et soignée. En réalité, il s’agit d’une opération très simple consistant à unir deux pièces, qu’elles soient de même nature ou non, sans devoir les souder. Il touche généralement les pièces de faibles épaisseurs notamment en plastique ou en métal.

Les secteurs faisant appel à ce procédé sont généralement la mécanique, la microtechnique et la connectique. Cependant, des domaines comme la joaillerie, la plomberie ou l’emballage peuvent également y avoir recours.

 En mécanique, le sertissage est principalement utilisé pour immobiliser des pièces sans soudure, donc des pièces sans zone affectée par thermiquement ou ZAT. En connectique, cette technique est plus sûre que la soudure, car elle ne déforme en rien la structure moléculaire du cuivre.

Les avantages de ce procédé

Les atouts offerts par l’utilisation du sertissage comme assemblage de pièces ne font aucun doute. En effet, il permet un résultat plus propre et bien plus sûr dans la mesure où il ne salit ni les tubes, ni les pièces.

Par ailleurs, cette technique permet également de déformer ou de fixer les matériaux sans les écraser ni les endommager. Pour fixer un écrou sur une tôle par exemple, il faudra déformer l’une des pièces, mais avec le sertissage on devra simplement réaliser un écrou avec un guidage qu’on repliera de l’autre côté de la tôle comme pour un rivet. Et comme ce dernier également, cet assemblage sera indémontable. C’est d’ailleurs l’un de ses plus grands avantages ; les fixations réalisées par sertissage sont toujours très résistantes et hautement fiables.

En outre, le sertissage garantit une durée de vie rallongée aux pièces assemblées étant donné qu’il élimine les points faibles des matériaux, des points faibles résultant des températures élevées lors d’une soudure.

Rivetage ou auto-poinçonnage ?

L’auto-poinçonnage est une technique d’assemblage de deux pièces de façon hautement résistante. Sa spécificité est que les deux matériaux à fixer peuvent être de natures et d’épaisseurs différentes.

Le rivetage aveugle quant à lui est une méthode de fixation permanente de pièces de faible épaisseur. Elle est reconnue dans le domaine industriel depuis des années pour son efficacité et son résultat indéniable.