Qu’est ce qu’une polaire de travail ?

Contrairement aux idées reçues, une polaire n’est pas un vêtement, mais une technologie textile, constituée de fibres de Polyéthylène Téréphtalate (PET), ou pour faire plus simple, du polyester.Les fibres creuses du PET vont retenir l’air: c’est cette propriété qui lui donne cette capacité d’isolation thermique et réduit ce que l’on appelle l’effet bouloches, que l’on retrouve fréquemment avec d’autres tissus.

Quels sont les avantages d’une polaire de travail ?

  • La qualité première d’une polaire de travail professionnelle est d’être un très bon isolant thermique, grâce à ses fibres tricotées puis grattées qui apporte chaleur et confort.
  • Une veste en tissu polaire est conçue dans un matériau ultra respirant, qui laisse circuler l’air; cela permet une ventilation optimale en cas de transpiration, et vous permet de rester au sec. Elle conserve également très bien la chaleur malgré les intempéries.
  • Une veste polaire est également très douce. Elle est très appréciée par les sportifs et professionnels du BTP qui y trouve un vêtement qu’ils peuvent porter à même la peau, par dessus un tee shirt.
  • Une veste polaire, bien que prévue initialement pour tenir chaud, possède également des propriétés imperméables et coupe-vent, très utiles lorsque l’on travail en extérieur.

Quels sont les différents types de polaire de travail ?

Vous avez certainement dû le remarquer, les magasins comme les e-boutiques spécialisés dans les vêtements professionnels (et même les autres), vous proposent un très grand choix de polaires professionnelles; il est cependant souvent difficile de s’y repérer et de savoir à quoi correspond quoi. Petite présentation de quelques modèles que vous retrouverez le plus fréquemment :

  • La micro-polaire : la veste micro-polaire à un grammage faible, de l’ordre de 100g/m² (pour information, plus le grammage d’une veste polaire est important, plus celle-ci est chaude, mais également lourde.). Légère et respirante, elle n’est cependant pas très chaude et sera donc idéale à la mi-saison. Sa capacité coupe-vent est également très limitée et elle est moins résistante qu’une polaire classique. Un modèle à éviter lorsque l’on travaille sur des chantiers ou dans des professions où les tenues vestimentaires ont la vie dure.
  • La polaire classique : elle possède généralement un grammage de 200g/m². Plus chaude que la veste micropolaire, elle est également très respirante (mais moins que la micropolaire). Confortable et polyvalente, c’est le modèle le plus prisé. Une veste polaire classique est également idéale en seconde peau, par dessus un tee shirt ou un sweat et sous une doudoune ou un blouson de travail. De nombreux modèles sont très modernes et esthétiques pour que vous puissiez les porter au quotidien.
  • La polaire stretch ou grosse polaire, conçue avec des composants différents de la polaire classique et destinée à des activités plus intensives, pour lesquelles une plus grande liberté de mouvement est requise. Ce modèle de polaire de travail allie isolation thermique efficace et respirabilité, confort et douceur, légèreté et résistance. Son seul inconvénient : son prix, un peu plus élevé que pour les autres modèles de polaires.

Outre ces différences inhérentes à la conception de la polaire, il existe également différents styles de polaire :

  • Polaire de travail avec manches ou polaire de travail sans manche
  • Polaire de travail avec fermeture éclair tout le long ou polaire de travail avec fermeture éclair du col jusqu’au buste

Bien que la majorité des polaires professionnelles présentées soient pour homme, ou dit mixte, de plus en plus de boutiques proposent des modèles de polaires de travail femmes, sobre et élégants, pour que même sur un chantier, celles-ci puissent garder leur féminité.

Attention cependant, les polaires de travail, bien que pouvant être très chaude, ne sont pas d’excellents coupe-vent. Idéales lorsque les températures de la mi-saison sont encore un peu fraîches, elles interviendront en guise de 2nd peau en hiver, sous une doudoune ou une parka de travail. Pensez également que la polaire n’est pas imperméable. Si vous ne lui avez pas prévu de traitement DWR (traitement déperlant), mieux vaut vous équiper de vêtements de protection contre la pluie.