Le scellement résout des problèmes de fixation. Il s’agit d’une technique qui permet de suspendre quelques éléments lourds aux surfaces, surtout les parois de constructions immobilières. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement de scellement chimique b-a-ba en construction.

Le scellement chimique : c’est quoi exactement ?

Le scellement chimique est généralement un procédé consistant à remplir un perçage par la résine pour réaliser la fixation dans un matériau support. Dans ce cas, il faut s’assurer de la composition de support, pour qu’il soit assez rugueux afin de permettre la bonne adhérence et d’assurer la résistance optimale de fixation. Les trois avantages de scellement chimique sont la résistance, la puissance et la polyvalente. Le trou est comblé. Sans créer de la contrainte supplémentaire, cela redonne la résistance au matériau support, contrairement au chevillage mécanique. Les valeurs de tenues sont également très importantes.

Ainsi, il permet de fixer les charges lourdes. Il est quasiment universel et se pose sur le parpaing, l’enrobé, le béton, la brique, etc. Il existe par ailleurs plusieurs types des scellements chimiques : les résines polyesters, les résines vinylester, les résines hybrides et les résines epoxy. Ils sont déterminés en fonction de la base de résine employée. Les résines polyesters sont à utiliser pour le scellement intérieur. Les résines vinyester sont très polyvalentes et elles ont un niveau de performance qui est très élevé comme zones sismiques, froides, chaudes, etc. Les résines hybrides se rapprochent le béton reconstitué. Grâce à leur performance, les résines epoxy sont utilisées lors des conditions extrêmes ou bien pour des sites sensibles. Pour plus d’informations, cliquez sur ce site.

Le principe de fonctionnement de scellement chimique

La technologie de scellement chimique est utilisée pour fixer des objets lourds dans les murs, même des objets très lourds. Qu’elle soit pleine ou creuse, c’est une méthode polyvalente qui peut couvrir de multiples applications. Il est également fortement recommandé d’utiliser cette technique pour travailler sur des supports en brique ou en pierre dont les joints sont plus mous que d’autres types de matériaux. Il s’agit concrètement de percer dans le support un trou puis d’y injecter la résine à deux composants pour installer un support de fixation. Le but est de fournir le support suffisamment solide pour supporter de la peinture ou bien des éléments de construction lourds. Cette technologie fait intervenir de nombreux matériaux, de la brique jusqu’à la pierre naturelle, tout en passant par le béton classique et le béton poreux.

Les étapes à réaliser

Il existe plusieurs étapes afin de réaliser le scellement chimique dans des règles de l’art. Vous devez percer le support. Dans le cas de matériaux solides, n’hésitez pas à employer une perceuse à percussion. Augmenter la longueur du trou à percer de 1 cm par rapport à la longueur de la tige filetée. S’il s’agit d’un matériau creux, veuillez utiliser une perceuse avec le bon diamètre pour vous assurer qu’il n’y a pas d’impact sur la perceuse. Dans les deux cas, un poudrage doit être envisagé pour améliorer l’adhérence de la résine. La résine doit aussi être injectée dans le trou par le bas. Les deux tiers doivent être complétés.

S’il dépasse, nettoyez l’excédent. Placez immédiatement la tige filetée à l’intérieur et la régler pour la positionner correctement. Une fois le temps spécifié par le fabricant de résine écoulé, localiser et fixer l’objet à suspendre. Vous l’aurez compris si vous souhaitez rénover un appartement ou mettre une grande image, la mise en œuvre de cette technique n’est pas compliquée. Essayez simplement d’utiliser le bon outil et suivez ces étapes sans hésitation. De plus, si vous n’êtes pas sûr d’avoir fait le travail correctement, n’hésitez pas à demander conseil à une personne plus expérimentée que vous.

Pourquoi privilégier ladite méthode dans certaines constructions ou rénovations ?

Il existe de nombreuses applications pour le scellement chimique. Il peut être utilisé pour installer des garde-corps, des grilles, des auvents, des portails, des volets, et même des ballons d’eau chaude sanitaire. Mais cette méthode peut également être utilisée pour installer des chaudières murales, des systèmes de climatisation et des équipements sanitaires, car une grande partie des travaux est liée à la transition énergétique et aux nouvelles réglementations du bâtiment. Sur le lieu de travail, il s’agit aussi de réparer des machines de fabrication qui ont tendance à bouger, parfois relativement féroces.

Plusieurs types de résines sont utilisés en fonction du matériau et de l’environnement. Les résines méthacrylates sont particulièrement résistantes à l’humidité et sont idéales pour une utilisation en extérieur. Au contraire, pour les travaux réalisés en intérieur, les résines de fixation polyester seront privilégiées. Différents éléments peuvent être utilisés pour réaliser des joints chimiques. Dans la plupart des cas, il est recommandé d’utiliser des cartouches d’encre dédiées à cet effet, mais vous trouverez également sur le marché des kits dédiés à des fins spécifiques. Ces kits contiennent tous les éléments conçus pour effectuer le travail associé, en tenant compte du poids de la charge à supporter ou du taux d’humidité du lieu où il doit être effectué.