L’impression 3D ou fabrication additive est devenue une partie importante des processus de production dans de nombreuses industries. Dans votre entreprise aussi si ce n’est pas le cas aujourd’hui, ça le sera demain. Cette technologie est incontournable, en utilisant un logiciel 3d. Quelles sont les informations importantes à savoir lors de l’utilisation de l’impression 3D ? Quelle technologie est-elle la bonne ?

Les trois questions les plus importantes lors de l’utilisation de l’impression 3D

Quels sont les avantages de l’impression 3D pour votre entreprise ? Le logiciel 3d peut offrir un certain nombre d’avantages commerciaux. Ce qui est important, cependant, est de définir clairement les avantages spécifiques que vous recherchez. Votre priorité est-elle de réduire les coûts de recherche et développement, de développement de produits ou de fabrication ? Souhaitez-vous générer plus de ventes en mettant les produits sur le marché plus rapidement ou en créant de toutes nouvelles gammes de produits qui ne sont possibles que grâce à la fabrication additive ? Lorsque vous comprenez bien les priorités de votre entreprise, vous pouvez choisir la bonne approche d’impression 3D pour vos besoins actuels et futurs. Quel est le coût total de possession ? Lors de l’évaluation de différentes approches, fournisseurs concurrents, différentes technologies d’impression et solutions internes par rapport aux solutions externes, tenez compte des facteurs de coût suivants : coût d’acquisition de l’imprimante elle-même, coûts de consommation (y compris les matériaux et les consommables tels que les têtes d’impression), frais de garantie, coûts de main-d’œuvre, en particulier en ce qui concerne les pièces de post-traitement et coûts pour les locaux, y compris l’ameublement. À noter que les imprimantes 3D doivent souvent répondre à certaines exigences en termes d’installation d’eau, de ventilation ou autres. Si vous voulez plus d’informations, veuillez cliquer ici.

Les 4 niveaux de maturité dans la stratégie de fabrication additive

Le niveau 1 n’a aucune expérience. À cette première étape, les chefs d’entreprise ont généralement peu ou pas de connaissances sur la façon dont le logiciel 3d peut aider à rendre l’entreprise plus productive ou plus prospère. La deuxième étape s’agit de l’expérimentation et test. À ce niveau, les managers comme les chefs de service ou les responsables de production commencent à investir dans cette technologie, la testent et la comprennent. L’entreprise n’a pas encore développé de processus structurés pour l’application de l’impression 3D. Dans le niveau 3, il y a ici une direction claire pour l’application de l’impression 3D dans un département particulier. Il y a des résultats mesurables dans certains départements ou domaines d’application ; il y a un désir d’étendre l’utilité à d’autres parties de l’entreprise. Le dernier niveau est l’application stratégique dans l’entreprise. À ce niveau, la technologie est pleinement prise en charge au niveau de la gestion, les applications de l’impression 3D sont intégrées dans la stratégie de l’entreprise.

Quelle technologie est-elle la bonne ?

Aucune technologie d’impression 3D ne peut tout faire aussi bien et certainement pas tout. Il existe de nombreuses technologies d’impression 3D différentes avec leurs propres forces et faiblesses qui les rendent idéales pour certaines applications et pas du tout adaptées à d’autres. Chaque technologie traite des matériaux uniques, des élastomères aux plastiques en passant par les métaux et autres et utilise différentes méthodes pour fabriquer des pièces. Certains fabriquent des pièces robustes et prêtes pour la production qui peuvent résister à des années de fonctionnement exigeant, tandis que d’autres fabriquent des pièces destinées à une utilisation à court terme. Certains fabriquent de grandes pièces en même temps, tandis que d’autres sont conçus pour imprimer une ou plusieurs pièces le plus rapidement possible. Il y a toujours une règle d’or : méfiez – vous des fournisseurs qui prétendent que leur technologie d’impression répond à tous vos besoins. Faire ou acheter – interne, externe ou les deux ? Si toutes ou la plupart de vos pièces imprimées en 3D sont similaires en termes de matériaux et de caractéristiques de performance, il est plus logique d’avoir vos propres imprimantes 3D optimisées pour cette application. D’ailleurs, si vous travaillez avec différents matériaux et que les caractéristiques de performance de vos pièces imprimées en 3D doivent répondre à différentes exigences, une solution externe est probablement le bon choix. Ainsi, une approche combinée avec une impression en interne pour vos applications les plus courantes et une fabrication à la demande pour tout le reste combine les avantages de temps de la solution interne avec la flexibilité de la solution externe.

Présentation du portefeuille d’imprimantes 3D

L’imprimante directe en métal (DMP) n’a aucun compromis dans la conception et la production de pièces métalliques pour produits, composants et outils. Les avantages sont une réduction de poids, une fonctionnalité améliorée et des assemblages simplifiés. Économisez du temps, de l’argent et du poids avec une solution intégrée de fabrication de métaux de précision. La stéréolithographie (SLA) offre une gamme élargie de matières plastiques et fonctionne avec un minimum de déchets. Cela garantit le fonctionnement le plus productif et le plus fiable, même avec de grands volumes de construction. Les imprimantes SLS de 3D Systems conviennent aux prototypes et aux pièces finies. Ils prennent en charge une large gamme de matériaux en nylon qui répondent à presque toutes les exigences : durabilité élevée, résistance à la chaleur, allongement, résistance au feu, certifié Classe VI pour usage médical, résistance chimique et ISO 10993 pour le contact alimentaire. L’imprimante multijet (MJP), séries d’imprimantes de précision 3D à faible coût fournit des prototypes fonctionnels et de haute qualité en multimatériaux et cire de type élastomère à des vitesses d’impression jusqu’à 3 fois plus rapides, un coût total de possession inférieur et une finition plus facile. Les imprimantes de bureau 3D sont idéales pour les applications d’ingénierie, de fabrication et de bijouterie. Elles sont particulièrement adaptées aux petites quantités, au prototypage et à la production de petits composants dans une variété de matériaux de haute qualité.