Elle peut sembler être un outil professionnel, mais en réalité la clé dynamométrique est un outil qui peut vous apporter une aide précieuse et vous éviter de gros tracas. Dans ce cas, il ne faut jamais oublier que “la dépense vaut l’effort”. Dans cet article, vous découvrirez comment fonctionne une clé dynamométrique, où l’utiliser et, surtout, comment.

À quoi ressemble une clé à couple de serrage ?

La clé à couple de serrage est similaire à une clé à cliquet ordinaire, avec un manche (généralement en matière plastique pour faciliter la prise en main), un corps plus ou moins long pour augmenter le bras de levier et une tête, qui contient le mécanisme à cliquet et d’où dépasse un cliquet.

Des douilles ou des rallonges, interchangeables pour s’adapter aux différentes formes et diamètres des têtes de vis ou d’écrous, peuvent être montées à la main sur ce cliquet. La principale différence avec les autres clés à cliquet est qu’une clé à serrage contrôlée peut être utilisée pour vérifier le couple de serrage, c’est-à-dire la “force” maximale que la vis doit recevoir. Il y a en effet une échelle graduée sur la poignée indiquant le couple de serrage en Nm (Newton par mètre), qui est le même que celui recommandé et généralement indiqué sur les composants à monter.

Lorsque vous agissez sur la tête d’une vis pour la serrer, vous appliquez un couple de rotation déterminé par la longueur du bras de levier (c’est-à-dire la distance entre la tête de la vis et votre main) et la force que vous transmettez à la clé au point d’action. Le couple qui en résulte est techniquement appelé le moment mécanique, mais vous l’entendrez plus souvent sous le nom de couple de serrage.

Pour un vissage de qualité, il est toujours préférable d’opter pour des clés conçues et développées par des entreprises compétentes telles que Hytorc. Visitez le site hytorcatlantique.fr pour en savoir plus.

Clé à couple de serrage : à quoi sert-elle ?

Cet outil est essentiel pour le montage de vis sur les composants du châssis, de la carrosserie et du moteur des véhicules, qui sont souvent délicats et essentiels à la sécurité. Pensez aux boulons d’étrier de frein, aux boulons de moyeu de roue ou aux boulons de tête de moteur. Un serrage incorrect est l’un des facteurs qui peuvent entraîner une usure excessive ou une déformation des vis et des boulons. En d’autres termes, si un boulon est trop ou pas assez serré, il y a un risque sérieux pour la sécurité du véhicule. Si un boulon n’est pas suffisamment serré, le composant peut se desserrer avec le temps, créant ainsi des déséquilibres importants. En revanche, un serrage excessif (c’est-à-dire une vis ou un boulon “trop serré”) est plus susceptible de subir une déformation élastique. Dans les deux cas, l’utilisation d’une clé de serrage contrôlée permet de préserver (ou du moins de ne pas endommager) les pas de vis de la pièce à serrer.

Cet outil est également indispensable lors du montage de composants en matériaux spéciaux, tels que l’aluminium et la fibre de carbone. En effet, un serrage excessif peut provoquer une fissure dans le matériau, qui va se fatiguer à l’usage et se briser brutalement (c’est-à-dire sans prévenir de la défaillance en cours).

Comment une clé à couple de serrage vérifie-t-elle la force que vous appliquez ?

Avec une clé à couple de serrage, vous pouvez vérifier l’ampleur réelle du moment mécanique et savoir quel est le couple de serrage de la vis.

Il y a un ressort à l’intérieur du corps de la clé, qui est maintenu en place par un dispositif de réglage avec un engrenage. En réglant le couple souhaité sur l’échelle, le ressort interne est tendu. Lorsque la force appliquée sur la clé atteint la même tension que le ressort interne, l’engrenage qui la maintient en place n’a plus d’opposition, il se libère et émet un “clic”, avec le bruit classique typique de ces clés.

Clé à couple de serrage : laquelle dois-je acheter ? Et à quel prix ?

Le monde est plein de clés de serrage. Vous pouvez les trouver dans différentes normes, formats et prix, des clés industrielles qui serrent jusqu’à 200 Nm aux clés à prix réduit qui risquent de se briser après quelques applications seulement. Étant donné l’importance de l’outil lui-même, il y a quelques lignes directrices à suivre pour acheter la bonne clé.

Le bon système de serrage doit être fabriquée et conçue pour la bonne gamme d’applications. Évitez donc les clés de serrage pour bicyclettes ou industrielles pour votre voiture, car elles ont un couple trop faible ou trop élevé.

Oubliez les clés à prix réduit, car une clé à couple de serrage doit être précise et doit conserver son étalonnage dans le temps, alors tenez compte du coût. S’il est trop bas, les matériaux ou la qualité du ressort interne ne sont probablement pas aussi élevés et vous vous retrouverez avec une clé qui serre avec des couples autres que ceux indiqués. Certains magasins de vente, par exemple, proposent également un service d’étalonnage annuel de la clé, souvent gratuit et inclus dans le prix d’achat. Il existe de nombreux types de clés sur le marché, dont les prix varient de 20 à 400 euros.

Clé à couple de serrage : mode d’emploi

Avant d’utiliser la clé pour la première fois, chargez-la à fond et déclenchez-la une dizaine de fois pour lubrifier les composants internes.

De même, il faut toujours réinitialiser la tension avant de la ranger dans la mallette.

Étape 1 : Montez la douille

Vérifiez la taille et la forme des vis sur lesquelles vous allez travailler et installez la douille appropriée. Chaque clé a sa propre façon de fixer le compas au cliquet : parfois il est simplement enfoncé, parfois en appuyant sur un bouton qui libère une goupille fendue, et parfois en poussant le cliquet conique qui engage le compas.

Lisez le manuel fourni avec la clé pour savoir comment monter le manchon.

Étape 2 : Vérifiez le couple de serrage du composant

Tous les composants mécaniques du véhicule, qu’il s’agisse d’une voiture ou d’une moto, sont désormais marqués d’une valeur de serrage, exprimée en Nm (système métrique) ou en livres par pied (système anglo-saxon). Les valeurs se trouvent dans le manuel d’atelier, dont vous aurez besoin. Lisez attentivement le composant et vous trouverez des mentions telles que “Couple maximal 50 Nm”, “Ne pas dépasser 120 Nm”, “Couple standard 20 Nm”. La valeur indiquée est la même que celle que vous devrez régler sur la clé.

Étape 3 : Réglez la valeur du couple

Tournez le bouton jusqu’à ce que le nonius sur l’échelle soit positionné au cran de couple requis.

Étape 4 : Serrez

Insérez la douille sur la tête de la vis et serrez en tournant la clé dans le sens des aiguilles d’une montre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Lorsque le couple requis est atteint, l’engrenage desserre son emprise sur le ressort et la clé ” clique ” ; c’est-à-dire qu’elle émet une sorte de clic et effectue une légère course à vide. Ce clic indique que vous êtes arrivé et qu’il ne faut pas serrer davantage.

Étape 5 : Vérifiez toutes les vis

Il est bon de toujours vérifier le serrage des vis, car elles ont tendance à se desserrer avec le temps et les vibrations. Passez donc en revue toutes les vis et resserrez-les au couple requis.

Étape 6 : Relâcher la tension du ressort

Avant de remettre la clé dans son étui, n’oubliez pas de relâcher la tension en remettant l’échelle à zéro afin que le ressort interne ne perde pas son calibrage.