Les machines pour thermoformage sont des machines spéciales employées dans le processus de transformation des matières plastiques. Elles sont également appelées  thermoformeuses. Sachez que le terme thermoformage désigne une technique consistant à prendre un matériau donné sous forme de plaque pour lui donner une forme avec un moule. Ce matériau en question doit être chauffé afin de le ramollir. De cette manière, il est plus facile de lui donner la forme désirée. Mais comment bien choisir sa machine de thermoformage ?

Connaître d’abord le type de machine dont vous avez besoin

Avant toute chose, il est utile de savoir qu’il y a deux types de machine thermoformage dont les thermoformeuses pour films et les thermoformeuses plaque. Les machines thermoformeuses pour films utilisent de la matière présentant une forme de bobine afin de fabriquer l’objet voulu que ce soit des pots de yaourt, des blisters, des plateaux de manutention, des barquettes, et autres. La deuxième catégorie de machine concerne les machines thermoformeuses plaque ou machine thermoformage forte épaisseur. Celles-ci utilisent des plaques de matière pouvant aller jusqu’à 15 mm afin de fabriquer différents objets plus durs que le plastique comme les pièces de carrosserie, les capots, les enseignes, les calages pour la manutention de certains produits, les articles sanitaires dont les baignoires, etc.

Choisir sa machine selon le type de thermoformage

Le type de thermoformage entre aussi dans les critères de sélection d’une machine thermoformage auprès du concepteur et fabricant. Dans ce sens, il y a la machine de thermoformage par le vide.  Sachez que c’est le vide qui est créé entre le moule et la matière qui force cette dernière à prendre la forme du moule. Cela sous l’effet de ce qu’on appelle pression atmosphérique d’environ 1 bar. Le moule, quant à lui, est pourvu de plusieurs petits trous qui jouent un rôle important dans le passage de l’air aspiré.

En outre, il y a la machine thermoformage sous pression. Pour celle-ci, la mise en forme est faite avec une pression d’air comprimé d’environ 3 ou 4 bars tout en chassant l’air entre le moule et la matière. L’avantage avec cette méthode est d’avoir une bonne précision des contours. Elle permet également la  répartition des épaisseurs. Toutefois, celle-ci est plus coûteuse que la machine vide. Il faut alors dire que l’air comprimé vous coûtera plus cher que le vide !

D’autre part, il existe la machine appelée « Twin sheet » ou machine à double coque. Si vous souhaitez réaliser en même temps  deux parties d’une pièce, c’est la machine thermoformage qu’il vous faut. Avec elle, l’une des parties de l’objet à réaliser est aspirée vers le haut tandis que l’autre est aspirée vers le bas. Elles seront ensuite souder afin d’obtenir un objet au corps creux. Pour arriver à faire cette prouesse, le piston supérieur de l’engin est équipé d’une pompe à vide tout comme sa partie inférieure.

Choisir sa machine selon le type de moule

En général, le moule d’une machine de thermoformage que vous trouvez chez un fabricant de machine industrielle est en aluminium. Toutefois, chez certains, il peut être fabriqué avec de la résine époxyde, très utile pour les petites séries, ou bien avec du bois, utilisé surtout dans la fabrication d’échantillons. Vous devez savoir qu’il existe en général deux types de moules à savoir les moules négatifs et les moules positifs. Par ailleurs, il y a également le moule poinçon ou moule matrice qui est employée pour l’emboutissage ou bien pour la compression à chaud. Si vous hésitez à prendre une moule ou une machine thermoformage, il vous est recommandé de demander conseil aux fournisseurs ou aux sociétés spécialisées dans la fabrication de ce genre d’engin.